September 2021

Barrières

En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi. (Mc. 9,38-39)


Nous traçons toujours des barrières, nous mettons des clôtures autour de l'église et nous nous demandons : de quel côté se trouve l'autre ? Est-il à l'intérieur ou à l'extérieur de l'église ? Et puis il y a le vieil adage : hors de l'église pas de salut. De plus, les documents du concile se terminaient par une liste de condamnations - sauf Vatican 2. Si vous croyez ceci et cela, alors « anathema est » : vous êtes maudit et excommunié.

Jésus dit que le problème est que c'est nous qui avons érigé ces barrières et non Jésus lui-même.
Aujourd'hui, après 500 ans, 1000 ans ou 2000 ans, on constate une convergence croissante au sein du mouvement œcuménique. Parce que nous nous demandons sincèrement si nos idées sont vraiment si différentes et si nous sommes vraiment si diamétralement opposés l'un à l'autre ?
Il y a quelques années, l'université d'Amsterdam avait un slogan pour inviter les gens à étudier la théologie. Il disait : si plus personne n'étudie la théologie, bientôt tout le monde croira tout.
Parce qu'une réflexion sur notre foi est toujours nécessaire. Tant sur les fondements de la foi que sur son interprétation dans la vie quotidienne. Ici, nous ne sommes pas obligés de croire que tout est juste, mais différentes interprétations sont toujours possibles.

Prier

Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. (Lc. 6,12)


Dans cette seule phrase, il y a quelques éléments qui peuvent nous aider dans la prière.

Dans la Bible, une montagne est souvent le lieu d'une rencontre avec Dieu. Pensez au mont Horeb où Moïse rencontre Dieu dans un buisson ardent ou que Dieu préparera un repas pour toutes les nations sur sa montagne à la fin des temps.
Alors pour prier, Jésus se rend dans un lieu où il peut rencontrer Dieu. Ici, à Paris, nous pouvons bien sûr aller à Montmartre, mais il ne s'agit pas de cette montagne. Lorsque Jésus parle de la prière, il dit que vous devez vous retirer dans la chambre intérieure. Donc à un endroit où vous êtes sûr de pouvoir rencontrer Dieu.

Jésus prie dans la nuit. Un moment où il est seul et où tous les bruits qui l'entourent sont éteints. Pour prier, vous devez mettre de côté tout ce qui vous distrait afin de vous concentrer sur Dieu.

Et la prière s'adresse à Dieu. Le danger peut être de faire de nous-mêmes le sujet de la prière, mais il s'agit de se concentrer sur son créateur et son origine.
Bonne chance.